Management de transition, les essentiels à connaitre

Le management de transition est une technique qui ne date pas d’hier. En effet, c’est dans les années 70 que les Pays-Bas ont appliqué pour la première fois ce type de management qui est, depuis, reconnu comme une technique utile et favorable aux entreprises en difficulté après un changement organisationnel. Ce type de management est aussi une technique devenue bénéfique au fil des années et permet aux dirigeants de bénéficier des compétences accrues d’expert dans un domaine précis, pour améliorer la performance de leurs collaborateurs et permettre à leurs entreprises d’être toujours concurrentielles et performantes même après une phase de changement.

Le management de transition, c’est quoi ?

Le management de transition est une technique qui permet à une entreprise de demander l’expertise d’un manager de transition afin de l’accompagner pour résoudre les problématiques liées à un changement opéré en interne. Le manager ici, est un vivier externe qui peut être issu d’un cabinet de management de transition à l’exemple de adequancy.com ou sous contrat de portage salarial. Le management de transition va de ce fait permettre à l’entreprise de bénéficier du savoir-faire d’un expert dans un domaine donné comme l’administration, la finance, le juridique, la fiscalité, les ressources humaines ou autres, afin de résoudre rapidement les problèmes engendrés par le changement organisationnel ou structurel mené, et afin de redynamiser l’équipe de l’entreprise, ou d’améliorer sa performance et son efficacité. Pour mener à bien sa mission, le manager de transition est généralement un ancien cadre supérieur qui a choisi de partager ses compétences.

Quels sont les rôles attribués au manager de transition

Au sein de l’entreprise qui le recrute, le manager de transition doit agir rapidement. Sa mission ne dure généralement qu’entre 6 et 18 mois. Cela va dépendre des enjeux et de l’envergure du changement opéré au sein de l’entreprise. Toutefois, son rôle peut être très varié et assez large. En effet, on peut lui confier un rôle dans le redressement d’une phase problématique au sein d’une entreprise qui risque de bloquer la progression des activités de cette dernière. Il est aussi possible qu’on lui octroie la mission d’assurer l’amélioration de l’organisation interne de l’entreprise, dans le but d’adapter les processus pour qu’ils puissent s’ajuster aux besoins du marché. Il peut également avoir comme rôle l’accompagnement de l’entreprise, d’un département, d’un service ou d’une unité en cas de changement majeur dans son organisation ou sa structure. Cela peut faire suite à une démarche d’acquisition ou de changement de dirigeants ou même d’activités après un rachat. Il peut aussi s’agir d’un changement d’organisation interne après un acte de fusion, une démarche de transformation digitale, etc. Le manager de transition peut également apporter son expertise si l’entreprise ou un service en interne doit gérer un projet complexe, ou si elle se sépare subitement d’un cadre dirigeant et que cela engendre ou risque de causer un dysfonctionnement au niveau de l’organisation.

Pourquoi solliciter l’appui d’un manager de transition ?

Solliciter l’aide d’un manager de transition, son savoir-faire et son expertise présente de nombreux avantages. En effet, quelles que soient les difficultés rencontrées par l’entreprise ou les projets qu’elle doit mener, le manager de transition, s’il est bien choisi, apporte son appui et ses compétences à tout moment, durant la période de sa mission. Contrairement à un simple consultant qui va travailler dans son coin, le manager s’intègre à l’équipe et s’implique rapidement pour des résultats plus probants et ayant un impact sur le long terme. D’ailleurs, comme le manager de transition est généralement une personne qui a de l’expérience dans un domaine précis, il a les capacités pour faire rapidement une analyse de la situation et agir de manière concrète. Il faut aussi noter que le manager de transition regarde de manière objective. Puisqu’il est une ressource externe à l’entreprise, il apportera un regard neuf pour être plus objectif dans ses actions. Cela va lui permettre de proposer une stratégie et un plan d’action favorables au développement de l’équipe, de l’unité, du service ou du département dont il aura la charge. Et le tout, en s’appuyant sur ses expériences de dirigeant et ses capacités de leader. Par ailleurs, étant donné que le manager de transition favorise la culture du résultat, le succès est généralement au rendez-vous. Et cela, grâce à la méthodologie de travail du manager qui commence toujours par le diagnostic de la situation et l’analyse des problèmes. En fonction de cela, il établira un plan d’action précis et terminera ses actions par un accompagnement des collaborateurs ainsi qu’un partage des acquis et des expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *