Les essentiels que vous devez savoir si vous voulez être un architecte paysagiste

Les personnes qui ont la main verte ne peuvent pas toutes prétendre au titre paysagiste. Le métier de paysagiste peut concerner un jardinier qui a suivi une formation spécifique. Il en est de même pour l’architecte paysagiste qui est un spécialiste de l’aménagement des espaces verts, des parcs et jardins publics et bien d’autres encore. Si ce métier vous passionne, voici ce que vous devez connaître à ce sujet.

Quelles sont les fonctions de ce professionnel ?

Comme tout architecte qui se respecte, après son cursus formatif, un architecte paysagiste peut intégrer un cabinet d’architectes. Mais il est également possible qu’il soit engagé par la collectivité locale en tant que consultant indépendant ou faisant partie de l’équipe du développement urbain. Sa principale mission, quelle que soit l’organisation où il évolue, c’est d’aménager des espaces urbains généralement en plein air, mais cela peut aussi être dans un bâtiment spécifique, dans le cadre privé ou public. Son rôle est de ce fait, de concevoir d’une manière générale un espace qui va changer l’aspect en général d’un environnement rural ou urbain. Et cela, en menant et en mettant en œuvre un projet de reboisement par exemple, ou encore, un projet de remembrement, de mise en place de canal ou d’embellissement d’un cours d’eau, etc.

Être architecte paysagiste, quelles qualités et quelles formations ?

Pour pouvoir assurer ses tâches et ses fonctions, l’architecte paysagiste doit avoir un certain nombre de qualités. En plus d’aimer la nature et d’avoir la main verte, il doit connaître toutes les techniques qui permettent de créer des espaces verts en prenant en compte l’environnement où il va travailler et les besoins de son client. En tant qu’architecte, il est donc important qu’il ait des connaissances en architecture, mais également en génie civil et même en termes de travaux sur les ouvrages publics. Il doit également être un bon communicateur et un expert qui maîtrise les logiciels de DAO. Pour avoir toutes ses qualités et ses compétences, il est recommandé d’obtenir un Bac S et de suivre 2 ans d’étude pour avoir un Brevet de Technicien Supérieur en Aménagements paysagers. Ensuite, pour parfaire sa formation, l’apprenant doit suivre une formation de 3 ans afin de se spécialiser dans le métier d’architecte paysagiste. Il recevra alors un diplôme de bac+5 en tant qu’architecte paysagiste confirmé. Pour suivre ses formations, il peut intégrer entre autres, l’ENS du paysagiste de Bordeaux, de Marseille, ou encore de Lille ou de Blois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *